Un week-end de découverte pour Cool Racing au Japon

6 Heures de Fuji (JPN) FIAWEC
Fuji – Japon, 6 octobre 2019
La course des 6 Heures de Fuji FIA WEC se tenait ce week-end au Japon sur l’exceptionnel Fuji International Speedway. La deuxième manche du Championnat FIA WEC constituait pour l’équipe suisse un tout nouveau challenge. Hormis le championnat qui reste nouveau, ils allaient également découvrir un nouveau circuit et une nouvelle organisation logistique au pays du soleil levant.
Les essais libres FP1 et FP2 étaient donc logiquement des séances de découvertes, de roulages et d’adaptation pour Antonin Borga et Alexandre Coigny. Alex, blessé lors de son accident en ELMS à Silverstone, était heureux de retrouver ses coéquipiers et se réjouissait d’avoir retrouvé le volant. Antonin, également novice au Japon, avait tout à apprendre de Fuji, pendant que Nicolas Lapierre plaçait #ANA42 en P3 et P4 des deux premières séances d’essais libres. Durant la 3e séance Alex effectuait un long run de façon à confirmer son ressenti dans la voiture et permettre à l’équipe de définir sa stratégie pneumatique.
Les qualifications, réalisées par Nico puis Antonin, étaient perturbée en seconde partie par un drapeau rouge, ce qui empêchait Antonin de tirer le meilleur de ses pneumatiques. Les co-équipiers signent une moyenne en 1:30.027 plaçant la voiture 6e des LMP2, (5e ligne de la grille de départ).
Pour le départ de la course, Antonin effectue un double relais de 56 tours, Alex prend le volant pour 29 tours qui seront perturbés par la pluie en fin de relais, impliquant un changement de stratégie. Nico reprend le flambeau, déterminé à remonter dans le classement, mais les conditions météo et un Full Course Yellow, ne lui laissent pas l’occasion de se battre comme espéré. Après un nouveau relais d’une trentaine de tours pour Alex, Antonin remonte dans la voiture jusqu’au drapeau à damiers, terminant 6e des LMP2. La voiture du Cool Racing est finalement classée 5e après la disqualification de l’Oreca #38 (JOTA) pour un “dysfonctionnement du système de mise au neutre”.

Paroles de pilotes…

Alexandre Coigny (CHE)
“J’ai eu du mal de retrouver mes marques durant les deux premières séances d’essais libres. N’ayant pas roulé depuis mon accident à Silverstone en ELMS, je n’étais pas tout à fait à l’aise, mais tout est rentré dans l’ordre dès la 3e séance. La très bonne nouvelle était surtout de voir que je pouvais physiquement assurer les relais, sans ressentir aucune douleur. C’était un peu mon inconnue d’avant week-end, donc je suis très content. Maintenant je suis impatient de retrouver un circuit que je connais bien, Portimao, pour la finale ELMS dans trois semaines.”

Antonin Borga (CHE)
“Je n’étais pas très satisfait de mes performances en début de week-end. Durant les essais libres et la qualification, je n’ai pas réussi à utiliser mes pneus de façon optimale. Et même si partir 6e n’est pas très grave pour une course de 6 heures, j’étais déçu de ma qualif. Pour la course, notre stratégie était un double relais pour moi et la suite pour Alex et Nico. J’ai pris un départ moyen, le rythme derrière la “Leading Car” était très lent, du coup je me suis laissé surprendre par le départ… J’avoue qu’à la fin de mon double relais, j’étais passé sous la douche, il n’était pas prévu que je reparte, mais suite au changement de stratégie imposé par la météo, j’ai effectué la dernière heure de course. J’en suis vraiment ravi, car j’ai pu m’exprimer pleinement en complétant plus de 90 tours. 6e au classement, ce n’est évidemment pas le résultat que nous espérions ce week-end.”

Nicolas Lapierre (FRA)
« Nous avons beaucoup travaillé tout au long du week-end. Alex et Antonin découvraient le circuit, il fallait qu’ils trouvent leurs repères. Il nous a aussi fallu travailler les réglages de la voiture pour optimiser l’utilisation des pneumatiques. Les essais libres ont été là pour ça, et surtout pour donner à Alex le temps de roulage nécessaire à sa reprise. La vraie bonne nouvelle du week-end est qu’il a été performant et que sa condition physique est bonne. On est ravi de le revoir à nos côtés dans le baquet. Notre qualification a été un peu décevante, nous n’avons pas su trouver la bonne gestion de pression des pneus sur ce circuit. C’est un détail sur lequel il nous faudra travailler pour les prochaines courses, car c’est la deuxième fois que cela nous arrive. Nous pouvons faire beaucoup mieux en qualif. En course par contre nous avions une bonne voiture, compétitive. Nous n’avons pas fait d’erreur de pilotage et c’est très important. Cela dit nous avons perdu du temps quand j’ai passé les pneus intermédiaires juste avant qu’il ne s’arrête de pleuvoir et surtout juste avant un Full Course Yellow… Nous avons manqué un peu de réussite cette fois-ci. Mais on se retrouve à Portimao en ELMS avec autant de motivation que d’énergie pour faire mieux. »
FP1 DRY – P3 – 1:30.814
FP2 DRY – P4 – 1:30.346
FP3 DRY – P3 – 1:29.987
Qualification DRY – P6 – 1:30.087 (Nicolas 1 :29.200 et Antonin 1 :30.974)
Course – P6 LMP2 P9 classement général

L’équipe retrouvera l’Europe pour la dernière manche de l’ELMS dans trois semaines. Rendez-vous au Portugal le 27 octobre prochain pour la grande finale européenne.

Téléchargez ICI le communiqué en word – Download word document HERE

Subscribe to COOL RACING News

Si vous ne souhaitez plus recevoir les informations de Cool Racing, merci de répondre à ce mail en indiquant UNSUBSCRIBE dans l’objet du mail. Merci
Should you decide to not receive the Cool Racing information in the future, please answer to this email with UNSUBSCRIBE in the email object.Thank you

Cool Racing discovering Japan
Fuji, Japan, October 6th 2019
The 6 Hours of Fuji FIA WEC took place in Japan on the exceptional Fuji International Speedway this weekend. The second round of the World Endurance Championship was again a brand new challenge for the Swiss Cool Racing team. Besides the fact that WEC is new, they were also to discover a new racetrack and a totally new logistics organizational features.

Therefore Free Practice 1 & 2 were the time to adapt to the new surrounding, and also for Alexandre Coigny and Antonin Borga, the time to get to understand the race track. Alex, who had not been driving since his accident in Silverstone ELMS last month, was happy to share the car again with his teammates, and was thankful to be back at the wheel. Antonin, also new to WEC and to Japan was to learnt it all, while Nicolas Lapierre was the one to set the reference set-ups, taking #ANA42 to P3 and P4. During the third Practice Alex drove a long run to confirm his feelings in the car and fine-tune the set-up.
The qualifying undergone by Nico before Antonin, was disturbed by a Red Flag in the second part, hindering him to take the best out of his tires. They set an average time in 1:30.027, taking their car to 6th LMP2 place (5th row of the starting grid).
Antonin started the race with a 56-lap double stint before passing on the wheel to Alex for another 29 laps, which he ended when the rain started, meaning a strategy change. Nico took over, trying to come back to the top places, the but the rain associated to a Full Course Yellow did not help him fight as he would have liked too. After another 30 laps from Alex, Antonin took the car to bring it to the chequered flag 6th of the LMP2 field. In the end, Cool Racing is 5th after the disqualification of #38 Jota Oreca, because of an “outside neutral switch unable to disconnect the transmission”.

What the drivers said…

Antonin Borga (CHE)
“I was not very happy with my performances at the beginning of the weekend. During Free Practice and qualifying, I did not manage to find the right way to use the tires. Even if starting 6th for a 6-hour race is not that bad, I was disappointed with my qualification. In the race, our strategy was for me to do a double stint, and the rest of my teammates. My start was not wonderful, when I was behind the leading car, the rhythm was very slow and then I got surprised when it started… At the end of my stint, as I was not supposed to drive again, I had gone under the shower when all the strategy changed because of the weather. But I went back for the last hour, and I enjoyed it a lot. I could take everything out of the car and I loved it. I completed over 90 laps today, which is a lot for me, and I am very happy. We finish 6th, of course this is not the result we aimed for…”

Nicolas Lapierre (FRA)
“We had a lot of work this weekend in Japan. Alex and Antonin did not know the track, they had to find their marks and to feel good in the car. We also had a lot of work to optimize the use of the tires. Free Practice was the right time for this, and also to give Alex the necessary time to get back into the car after his recovery. That’s the real good news of the weekend, he was doing fine and he felt good, with no pain. We are really very happy to have him back along. Our qualifying session was disappointing, we could not manage the right tire pressure. That’s something we will have to work on for the coming races, because it’s the second time in a row we experience this. We can do much much better in qualifying. In the race though, we had a good competitive car, we did not do any driving mistake and this is important. We lost time when we had to change the strategy. When I passed the intermediate tires and went back out, the rain stopped, so we had to make an additional stop. On top of that, this time the Full Course Yellow did not come at a good time for us. This weekend we had less success and chance. But we will head to Portimao for the ELMS finale race with as much power and motivation as ever.”

Alexandre Coigny (CHE)
“I had a hard time finding bases at the beginning of the weekend in the first FP 1 & 2. Since I had not been in a car since Silverstone (ELMS), I did not quite feel right, mostly in the fast corners. But after FP3 everything was good. The real good news for me this weekend is that I was able to drive without any physical problem and without any pain. This was the biggest unknown parameter, so I am very happy. Now I can’t wait to be back on a track that I know well like Portimao, where we will end our first ELMS season.”

FP1 DRY – P3 – 1:30.814
FP2 DRY – P4 – 1:30.346
FP3 DRY – P3 – 1:29.987
Qualification DRY – P6 – 1:30.087 (Nicolas 1 :29.200 and Antonin 1 :30.974)
Course – P6 LMP2 P9 General classification